Vaut-il mieux acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter ?

Acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter ? Si vous souhaitez déménager pour acheter plus grand ou changer de région, vous vous posez certainement cette question. En réalité, pour faire le bon choix, plusieurs paramètres sont à prendre en compte.

VENDRE AVANT D’ACHETER POUR PLUS DE VISIBILITÉ

En faisant le choix de vendre votre résidence principale avant de racheter un nouveau bien, vous évitez le stress de ne pas trouver un acquéreur dans les temps et d’avoir à supporter les charges de deux logements en même temps. Cela vous permet également de connaître plus précisément l’apport personnel dont vous bénéficiez pour acquérir un nouveau bien et le montant de l’emprunt éventuellement nécessaire pour financer l’acquisition. Vous aurez donc un budget d’achat précis, vous permettant de sélectionner plus facilement les annonces de biens en vente, tout en rassurant les vendeurs quant à la manière dont vous financerez votre acquisition. Pour vous laisser le temps de retrouver plus facilement un nouveau logement, essayez de trouver un accord avec l’acheteur de votre bien pour allonger le délai de 3 mois séparant la signature du compromis de celle de l’acte de vente définitif. 

ACHETER AVANT DE VENDRE POUR PLUS DE TRANQUILLITÉ D’ESPRIT

Acheter votre futur logement avant de vendre votre résidence principale actuelle est une solution avantageuse à plusieurs niveaux. En optant pour cette option, vous évitez notamment de passer à côté d’une belle opportunité si un bien immobilier répondant vos critères de recherche se présente à vous. Autre avantage, vous pouvez effectuer les éventuels travaux nécessaires pour mettre le logement à votre goût avant de vous y installer. De plus, en achetant avant de vendre, vous n’avez pas à louer un logement entre les deux transactions, situation dans laquelle se retrouvent de nombreux propriétaires vendant leur bien avant d’en acheter un nouveau, en particulier dans les secteurs tendus où l’offre est inférieure à la demande.

ACHETER AVANT LA VENTE : LES PARTICULARITÉS DU PRÊT-RELAIS

Si vous achetez avant de vendre et que vous ne disposez pas des liquidités nécessaires pour acheter comptant votre nouveau bien, vous devrez souscrire un prêt-relais. Cette solution présente certaines particularités qu’il faut connaître avant de s’engager. Sachez notamment que les taux pratiqués pour un prêt-relais peuvent être jusqu’à 0,30 % plus élevés que pour un prêt immobilier classique. En outre, un prêt-relais ne couvre qu’une partie du prix d’achat du nouveau bien immobilier. Il représente seulement entre 50 à 80 % de la valeur estimée de votre logement mis en vente. Enfin, une fois le prêt-relais souscrit, vous avez 2 ans au maximum pour trouver un acquéreur. Passé ce délai, vous pourrez, selon la politique de la banque, transformer le prêt-relais en crédit classique, ce qui équivaut à souscrire un crédit supplémentaire, avec des mensualités conséquentes à rembourser. 

Compare listings

Comparer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.